12 janvier 2024 : Nous avons découvert une altération de la réparation de l’ADN dans les gliomes pédiatriques de haut grade mutés sur l’histone H3.3, altération qui favorise l’instabilité du génome indépendamment des mécanismes oncogéniques connus jusqu’ici. En outre, nous avons identifié une enzyme de réparation de l’ADN qui stimule la prolifération des cellules portant des mutations d’H3.3, conférant ainsi une vulnérabilité moléculaire spécifique qui ouvre des possibilités de ciblage thérapeutique. Nous remercions tous nos collaborateurs sur ce projet pour leur contribution déterminante. Voir Giacomini et al., Nucleic Acids Res, 2024.

À lire aussi

Séminaire Manuel Muñoz

Séminaire Manuel Muñoz

Mercredi 6 mars 2024, à 11h Manuel Muñoz Université de Buenos Aires-CONICET, ArgentineInvité par Sophie Polo “RNA polymerase II abundance is controlled by DNA repair” Le séminaire se tiendra à l’Institut Jacques Monod, salle François Jacob (RB-18B). Bâtiment Buffon,...

Séminaire Jean-Christophe Andrau

Séminaire Jean-Christophe Andrau

Mercredi 28 février 2024, à 11hJean-Christophe Andrau IGMM, MontpellierInvité par Pierre-Antoine Defossez “Secondary DNA structures contribute to promoter activity as nucleosome exclusion modules” Le séminaire se tiendra à l’Institut Jacques Monod, salle François...

Bienvenue à Emmanuelle

Bienvenue à Emmanuelle

Aujourd'hui, nous accueillons une nouvelle membre dans l'équipe : Emmanuelle, doctorante financée par la Ligue contre le Cancer.Emmanuelle travaillera avec Souhila pour développer des outils appliqués, s’appuyant sur nos découvertes récentes montrant l’implication de...